0

 

  El Pueblo unido
 


mercredi 13/02/2019 à 20h00

 

El pueblo unido jamás será vencido / Wooshing Machine

Qu’est-ce qui nous est commun ? Qu’est-ce qu’on connaît sans toujours l’avoir vécu ? Comment la mémoire peut-elle se transformer, s’effacer, glisser, nous mener ailleurs ? 

Après le succès de Happy Hour, Mauro Paccagnella et Alessandro Bernardeschi nous proposent une nouvelle création, faite de leur belle complicité humaine et artistique. Un spectacle coloré et touchant.

 

Le titre est emprunté à une chanson d'unité et de solidarité populaire entre citoyens opprimés luttant pour la liberté et l'égalité. Sans aborder frontalement la réflexion politique ou sociale, la chorégraphie effleure ces questions vertigineuses et fourmille de références. El pueblo unido jamás será vencido questionne la mémoire collective et se demande comment celle-ci entre en dialogue avec les souvenirs personnels de chacun.

Les deux danseurs italiens ont invité Lisa Gunstone pour former un nouveau trio et questionner l'unité, la singularité, le groupe et la différenciation tout en gardant la grande empathie et le contact intime avec le public.

Un univers scénique poétique et singulier, nourri par la grande sincérité et les fragilités de chacun des interprètes et créateurs, saupoudrée de leur indescriptible leggerezza communicative.

 

« Dans ce spectacle, les trois interprètes partent de leurs souvenirs et de leur mémoire personnelle pour se raconter en dansant. Ils transmettent certaines de leurs histoires, de leurs rêves et du vécu qui les constituent. Ils transmettent des moments, des joies, des déceptions, des échecs, leur petitesse et leurs grandeurs. Ils partent d’eux-mêmes, mais le public perçoit certaines de leurs références, comprend leurs questionnements, partage avec eux émotions et sentiments mais aussi références politiques et historiques. Le spectacle questionne ainsi la mémoire collective : qu’est-ce qui nous est commun ? Qu’est-ce qu’on connaît sans toujours l’avoir vécu ? Comment la mémoire peut-elle se transformer, s’effacer, glisser, nous mener ailleurs ? »

Juliette Mogenet, Théâtre Les Tanneurs


Concept, chorégraphie et mise en scène : Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella / interprétation : Alessandro Bernardeschi, Lisa Gunstone et Mauro Paccagnella / création lumière et direction technique : Simon Stenmans / création vidéo : Stéphane Broc / costumes : Fabienne Damiean / regard extérieur : Caterina Sagna / production : Wooshing Machine / production déléguée : Théâtre Les Tanneurs

coproduction : Charleroi danse, Centre Chorégraphique de Wallonie-Bruxelles, POLE-SUD – Centre de développement Chorégraphique National, Strasbourg, Centre chorégraphique national de Tours / Direction Thomas Lebrun et Central